La mycose vaginale

La mycose vaginale

C'est la plus fréquente des infections féminines, quelles en sont les causes et quels traitements ?

Publié le 08/04/2021

La mycose vaginale est la plus fréquente des infections féminines, elle n'est pas sexuellement transmissible et touchera au moins une femme sur trois au cours de sa vie. Elle est due à un déséquilibre de la flore vaginale, lié à la présence d'un champignon qui est le Candida albicans dans près de 90% des cas. Il provoque des démangeaisons et irritations au niveau de la vulve.

Quelles en sont les causes ? Les plus fréquentes sont la prise d'antibiotiques, un dérèglement hormonal, le stress ou encore une hygiène intime insuffisante.

Causes liées aux activités : La mycose vaginale peut aussi être liée à des bains trop fréquents que ce soit en piscine, à la mer ou au spa.

Les traitements :

Cette infection bénigne ne guérit pas seule, il faut impérativement avoir recours à un traitement antifongique sous forme d'ovule ou de crème : Gyno-Pevaryl, Myleugyne, MycoHydralin sont par exemple disponibles en pharmacie sans ordonnance, ils sont aussi efficaces que ceux prescrits par le médecin (sauf en cas de grossesse où une consultation est nécessaire).

En plus du traitement antifongique il est conseillé d'utiliser pour la toilette intime un savon gynécologique à pH basique tel que Hydralin Gyn, Myleuca ou Derm'Intim pH8 A-Derma.

Il est possible que lors des 24 premières heures de traitement les sensations de démangeaisons ou brûlures augmentent, cela est normal, ce sont les Candida albicans qui libèrent une substance irritante.

Il existe également des solutions douces sous forme de probiotiques (Ergyphilus intima, Orogyn, Gynophilus LP, Bactigyn, Hydralin Flora, Physioflor LP...), de compléments alimentaires en cure (Echinacée, Propolis, Vitamine C...), d'huiles essentielles (origan, clou de girofle, thym, tea tree...) qui aident à prévenir la récidive de mycose.

Petites astuces du quotidien pour limiter le risque d'infections :
Bien se sécher après la toilette, le bain
Porter des sous-vêtements en coton
Eviter les pantalons trop serrés, les strings
Utiliser un savon surgras pour la toilette intime
Réduire les sucreries et les gâteaux