Mes reins et moi

Mes reins et moi

Le rein, organe essentiel au bon fonctionnement de l'organisme. Définition de sa fonction et évocation des différents types de maladies rénales.

Publié le 21/10/2021

Le rein est un organe essentiel au bon fonctionnement de notre organisme. Chaque individu possède deux reins mais nous pouvons néanmoins parfaitement vivre avec un seul rein qui doublera alors de volume pour s'adapter à la charge de travail qu'il sera obligé d'assurer seul. Ce rein unique n'est pas si rare, environ 1 bébé sur 2000 naît avec un seul rein ou un rein malade. 

La fonction principale du rein est de "laver" le sang pour éliminer les impuretés, l'excès d'eau, de vitamines, minéraux et toutes autres substances ingérées (toutes les 4 minutes la totalité du sang, soit de 5 à 6 litres, est filtrée par les reins). Les déchets sont alors évacués avec l'urine.

Sa fonction ne s'arrête pas à ce rôle, il intervient également dans la régulation de la pression sanguine et artérielle - il produit notamment la rénine, enzyme qui a pour fonction majeure le contrôle de la pression artérielle, il assure l'élimination de l'urine ou encore produit la forme active de la vitamine D.

Les maladies du rein :

L'insuffisance rénale chronique : elle entraîne la dégradation du rein et la destruction irréversible de ses fonctions. On ne peut malheureusement pas en guérir. L'hémodialyse (filtration du sang par une machine externe à raison de 3 demi-journées par semaine) est la technique la plus répandue pour assurer cette fonction. La greffe de rein est également possible, en trouvant un donneur compatible qui est le plus souvent un membre de la famille proche, qui pourra continuer à vivre normalement avec le seul rein qui lui restera.

4 familles de maladies rénales mènent à l'insuffisance rénale chronique :

Les maladies glomérulaires dont une des plus connues est le diabète responsable d'environ 20% des insuffisances rénales chroniques.

Les néphropathies interstitielles chroniques, pour environ 30%, elles sont caractérisées par des lésions du tissu interstitiel. On retrouve dans cette catégorie les infections urinaires à répétition.

Les maladies vasculaires (néphroangiosclérose) qui sont dues à l'hypertension artérielle (HTA) touchant 10% de la population.

Les maladies congénitales et héréditaires, dont la maladie polykystique (polykystose) est la plus fréquente, qui correspond à l'apparition de nombreux kystes sur les reins, le syndrome d'Alport quant à lui entraîne un défaut de filtration.

Traitements préventifs :

B.O.P. (Pharmastra), médicament à base de plante qui facilite l'élimination rénale de l'eau.

Programme détox (Arkopharma), programme complet de détox rein/foie/peau. Pour sa partie rénale il favorise le drainage et stimule les fonctions dépuratives rénales.